FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer   Profil   Connexion 
Se connecter pour vérifier ses messages privés



 Bienvenue au Forum de la Colombophilie MAROCAINE 
 
 
  
André Deguillage

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM DE LA COLOMBOPHILIE MAROCAINE Index du Forum -> FORUM : COLOMBOPHILIE & COLOMBICULTURE -> Reportages Colombophiles
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
atmani


Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2010
Messages: 16
Localisation: france
Masculin Cancer (21juin-23juil)
Votre FORUM: FORUM PIGEONS
Point(s): 16
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Sam 20 Mar - 23:21 (2010)    Sujet du message: André Deguillage Répondre en citant

UN BONJOUR aux ANCIENS !

Nous avons pensé qu’il serait agréable de rappeler en quelques lignes l’épopée de certains anciens dont la carrière a marqué l’histoire de la colombophilie! Certes nous ne pourrons pas tous les passer en revue mais nous allons nous efforcer d’en rencontrer le plus que nous le pourrons, bien entendu avec leur accord, suivant leur disponibilité, en un mot selon leur bon vouloir. L’âge rend parfois capricieux !
A TOUT SEIGNEUR, TOUT HONNEUR…. !


Nous avons voulu rencontrer André Deguillage, autrement dit:<< MONSIEUR BARCELONE >>.





Aujourd’hui André coule des jours heureux dans sa coquette propriété, sise à Nieurlet, son village natal, village d’environ 1100 habitants du nord de la France et niché à mi chemin entre Dunkerque et St. Omer au sein d’une campagne verdoyante. Une retraite bien méritée qu’il savoure, avec son épouse Jeanne, toujours souriante et chaleureuse malgré les ans qui n’ont pas d’influence sur elle.

RETROPESTIVE
Nous allons essayer de vous faire revivre dans les grandes lignes l’historique de cette sublime colonie dont le nom restera à jamais gravé dans les annales de la colombophilie !
Dès sa plus tendre enfance, André est rentré dans le monde colombophile. Son papa était lui même une fine plume; ensuite il fit ses armes avec Monsieur Leroy, son instituteur et en même temps un redoutable amateur. Bien vite l’instit…remarqua qu’André avait le sens de l’observation et il prédit à son élève une brillante carrière (ce qui s’avéra exact)dans notre hobby. Monsieur Leroy lui offrit ses premiers pigeons et quels pigeons puisqu’il s’agissait de purs Théo Vandeveld d’Outenburg.

LE DEPART
En 1949 notre ami s’installa professionnellement à Esquerdes où il ouvrit sa boucherie qu’il tint de nombreuses années. Très rapidement les résultats colombophiles ne se firent pas attendre et A. Deguillage, qui malgré les réticences de l’instit, démontra sa farouche détermination d’essayer ses pigeons sur les grandes distances et d’obtenir une victoire nationale sur St. VINCENT…..Mr. Leroy pantois, mais heureux, s’inclina sportivement et déclara : « André avait une fois de plus vu juste ». Cette première victoire marqua le début d’une carrière extraordinaire !





ELABORATION DE LA COLONIE
En premier lieu ce fut un apport réussi de deux femelles SION de Tourcoing, puis vint l’introduction des fameux GORIN dont le sang coule toujours dans les veines des pigeons Deguillage de nos jours. Puis rencontre avec Mr. Louis Cuvelier qui possédait d’excellents pigeons d’origine de grand fond. Ce dernier lui offrit un propre fils du Tjallié Cattrysse de la légendaire lignée du 45, puis nouvelles introductions avec des sujets directs de chez Pol Bostyn, des Dordin, des Vanbruane et des Jean Luc Vanroy de Renaix. Toutes ces nobles origines furent travaillées, retravaillées par l’Ami André et suite aux judicieux accouplements réalisés naquirent toutes les grandes vedettes qui possèdent un palmarès unique en France et en Europe dans les concours de grandes distances. Lignées grandioses qui produirent chaque année des descendants très performants. Nous allons vous citer quelques cracks parce que nous ne pouvons pas tous les énumérer; il nous faudrait beaucoup trop de place. Citons en quelques uns sans ordre de préférence: Le Petit Barcelone, au palmarès élogieux de1982 à 1988 : pour qui une offre alléchante fut proposée mais le Petit Barcelone resta à l’élevage. Le Noir Velours, le Vieux Ecaillé, qui en 1965 brillèrent tous les deux sur Barcelone. Le Bleu plume blanche, le fameux Bon Bleu qui donnera au plateau (avec cinq femelles différentes) cinq fils qui réalisèrent chacun un premier prix sur Barcelone. Ce fameux Bon Bleu fut le seul pigeon français rentré le samedi et se classa donc 1er. Son propriétaire refusa une offre d’un Japonnais qui voulait absolument ce très grand crack ! Hélas il se tua dans les fils au cours d’une volée (tragique destin pour un pigeon et quel pigeon qui avait volé tant de km). Le Tueur, pigeon remarquable, le Fils du Tueur; deux autres générations au comportement magique! Il nous faut bien arrêter là cette énumération. Soulignons avec la plus grande objectivité, que posséder une telle brochette de pigeons hors classe et en plus s’être forgé un tel palmarès est un fait unique dans les annales de la colombophilie : "Prétendre est une chose réaliser est autre chose"
Condensé succinct du prestigieux parcours DEGUILLAGE
Quatre fois deuxième 1 x 3e et 1 x 7e de la coupe d’Europe.
Treize victoires nationales dont neuf fois 1er sur BARCELONE
trois sur PAU, une sur Lourdes et une 1er sur St. Vincent.
Des prix à la mitraillette dans tous les concours de fond et grand fond. Le nombre de prix est vraiment impressionnant, fantastique.
Et puis cette superbe distinction remise par le Notaire Dons rappelant son parcours sur la reine des épreuve pendant cinquante ans : 1953 - 2003. André déclara : « Etre félicité le Notaire DONS en reconnaissance de mon parcours sur Barcelone restera un de mes plus beaux souvenirs »

TOUJOURS SIMPLE ET PRES DE LA NATURE.
A notre question de savoir s’il n’y avait pas un truc, un secret André se mit à rire. Il répondit : « le secret c’est d’abord les pigeons et rester le plus près de la nature puis la simplicité. Jamais je n’ai eu un pigeon malade. Je suis toujours resté simple dans la ligne de conduite qui était la mienne: de l’hygiène, de l’air, pas de surpopulation, des graines saines, le sens de l’observation: voilà ce qu’il faut ! Par exemple la préparation sur Barcelone: faire voler, par étapes, plus ou moins 1000 km puis un repos de un mois puis direct à Barcelone. Surtout éviter de déranger les veufs. Concernant la nourriture c’est aussi simple: 3 jours léger au casier et ensuite le bac plein jusqu'à l’enlogement. « Vous avez l’air septique? » me dit-il. Cependant je vous assure telle a été ma doctrine tout le temps.





UNE PASSION.
Monsieur Deguillage a une mémoire remarquable, il vous narre toutes les anecdotes de sa longue carrière dans tous les détails. Cet homme qui a voué une grande partie de sa vie à la Colombophilie, revit sa passion comme si cela était encore aujourd’hui. Sa passion est restée vive et à son âge il tient encore une soixantaine de pigeons et leur prodigue les soins journaliers comme à ses débuts. Des pigeons « made in Deguillage » à la musculature à vous couper le souffle; un matériel irréprochable : « Pour voler longtemps et vite voyez c’est ce qu’il faut jugez l’équilibre parfait entre l’aile (l’outil de vol ) et le corps ». En effet ses sujets sont bien proportionnés et tous quasiment identiques.
Les pigeons Deguillage sont partout. Nombreux sont les amateurs qui réussissent avec ses pigeons. Les citer serait trop long et en plus nous risquerions d’en oublier? En France, en Belgique la souche Deguillage est réputée. En 2008 aussi bien à Barcelone qu’à Perpignan et à St.Vincent, une colonie en devenir du Pas de Calais succursale à 100% Deguillage a obtenu plus de 50% de réussite sur ces grandes distances. Ces merveilleux voiliers, bâtis dans le roc d’une résistance hors du commun feront encore parler d’eux longtemps nous en sommes sur!
Toujours dans la conversation (André est très bavard !) il rappelle qu’il aimait rendre service à des sociétés du coin comme juge dans les expositions par exemple. Il se plait à dire qu’ayant classé un pigeon 1er sur 250 au grand étonnement de son propriétaire qui lui fit la remarque, il lui rétorqua : « Le pigeon est superbe mais le manager est lamentable ». C’est cela aussi Mr..Deguillage avec son franc parler. L’année suivante, il forma un couple à un jeune amateur tout à fait moyen. Un des jeunes issu de couple fit premier sur Poitiers jeunes Nord pas de Calais. Beaucoup d’autres souvenirs nous furent contés et ce avec une précision remarquable. Quand vous êtes en compagnie de ce grand champion vous ne voyez pas le temps.
Madame, Monsieur Deguillage, merci pour votre accueil chaleureux et inoubliable. !
M.B.  
 
 

_________________
pourquoi faire compliquer quand on peut faire simple!!.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Sam 20 Mar - 23:21 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM DE LA COLOMBOPHILIE MAROCAINE Index du Forum -> FORUM : COLOMBOPHILIE & COLOMBICULTURE -> Reportages Colombophiles Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Theme xand created by spleen.